En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

pop-up-enquete-CFAO

Colibri, le cabinet clé en main à investissement 0

1

Werner Blessing, vous êtes ce que nous pourrions appeler un « vieux de la vieille » du dentaire. Racontez-nous un peu votre parcours.

Je suis effectivement tombé dans la marmite dentaire très jeune. Pendant mes études de gestion, entre 1976 et 1979, je passais mes vacances à réparer des turbines pour Kavo.

Comme une évidence, à la fin de mes études, j’ai intégré Kavo Angleterre pendant 5 ans avant de prendre la direction générale de Kavo France. Nous avons triplé notre chiffre d’affaires en quelques années et il était temps pour moi de me rendre utile ailleurs, je suis un adepte du changement ! Après un passage chez Friatec France, j’ai rejoint la société suisse Geitslich, aujourd’hui leader du marché des biomatériaux… puis j’ai abandonné mes premiers amours pour Kuhn Rikon, l’inventeur de l’autocuiseur qui malgré ses atouts techniques avait du mal à se concentrer sur son marché. Deux ans plus tard, nous avons gagné le Trophée suisse du Marketing.

Depuis 2003, je suis conseiller externe pour différentes sociétés. Et depuis 2006, je suis associé dans BIOMETRY, une start-up d’authentification biométrique.

Et vous êtes revenu à vos premiers amours ?

intérêt-de-louer-plutôt-qu-acheter

Eh oui ! L’industrie dentaire offre encore beaucoup de perspective d’évolution et j’aime créer. Je m’y sens comme à la maison. J’ai fait d’abord une pause pour mener une réflexion : que recherche un dentiste qui s’installe ? Des produits de qualité, à un bon prix…La solution devait surtout passer par la totale satisfaction du dentiste. L’idée de Colibri est née…

Pourquoi ce nom ?

Parce qu’il porte en lui les 2 notions qui fondent notre concept : fiabilité et sérénité

Pour ceux qui l’ont connu, Colibri était le nom du premier fauteuil d’Ifker, fondateur du premier dépôt dentaire, réputé pour être très fiable.

C’est aussi un oiseau qui va directement au nectar, sans s’occuper de choses inutiles…

En quoi consiste COLIBRI exactement ?

C’est un nouveau concept tout-en-un qui permet au chirurgien-dentiste de s’installer sans investir en louant son matériel au lieu de l’acheter. Les jeunes notamment, déjà grevés de prêts étudiants, ne trouvent pas souvent la confiance des banquiers pour créer leur propre cabinet.

Colibri, en facilitateur, leur offre la possibilité de se doter d’un équipement complet prêt à l’emploi : fauteuil, mobilier, plafonniers et scyalitique, radiologie, instrumentation… entretien inclus et aide au développement pour un loyer de 2000 € par mois.

Cependant, les chirurgiens-dentistes déjà installés qui envisagent de renouveler ou étendre leur équipement ne peuvent qu’être séduits par Colibri.

Quel est l’intérêt de louer plutôt qu’acheter ?

D’abord, éliminer toute la phase de collecte de documentation, comparatifs, etc. pour le moins chronophage. Ensuite, notre bonne connaissance des fabricants et notre grande expertise nous permet de sélectionner du matériel de grande qualité et de haute fiabilité. C’est tout notre intérêt étant donné que l’entretien est inclus, nous ne souhaitons pas envoyer des techniciens à longueur de journée ! L’intérêt du dispositif est sans surprise et tout à fait mesurable car il est inclus en un loyer ! Pas d’investissement matériel dans l’actif du bilan, pas de crédit dans le passif du bilan, pas d’amortissement donc pas de « charges lourdes » !

Qui sont vos partenaires ?

Des fabricants qui ont déjà pignon sur rue et dont les produits ont fait leur preuve. Pour proposer un service de cette qualité, il nous fallait un partenaire de choix qui entretienne d’excellentes relations avec les grandes enseignes : Bien-air, Idem, Sirona, Ems, Carestream…et ce soutien nous est apporté par la société CURADEN, distributeur de matériel et d’équipement et expert en santé bucco-dentaire établie en Suisse. Nous avons conclu des partenariats avec plusieurs de ces fabricants, sélectionné les produits et établi les contrats d’entretien pour composer les offres les plus pertinentes.

Comment parvenez-vous à proposer un tel rapport qualité/prix ?

Nous n’avons pas de dépôt, pas de magasiniers, donc quasiment pas de salaires. Les livraisons s’effectuent directement du fabricant chez le dentiste et cette économie est répercutée sur le loyer du dentiste qui est de surcroît déductible d’impôts !

Et comment gérez-vous le support technique ?

Des contrats spécifiques sont conclus séparément avec des sociétés de maintenance locales qui emploient les meilleurs techniciens de leur région. Ils sont flexibles et réactifs. De plus,

Colibri les rémunère par installation et par visite, seulement après que le dentiste soit satisfait.

Sur quelle durée, le dentiste est-il engagé ?

L’engagement est de 5 ans mais dans certains cas, un renouvellement de matériel peut être envisagé avant cette échéance (version évoluée).

A l’issue de cette période de 5 ans, le praticien a la possibilité d’acquérir du matériel à sa valeur résiduelle.

Que se passe-t-il en cas de casse du matériel sous la responsabilité du praticien?

De nombreux cas sont prévus dans la garantie mais s’il s’agit d’une casse due à une erreur du praticien, il devra s’en affranchir comme dans tout autre dispositif.

Est-il possible de ne louer qu’une partie du matériel ? Quelle est la fourchette de prix ?

Bien sûr… le dentiste, en fonction de ses besoins peut louer un seul équipement : fauteuil, unit, radio … Un fauteuil seul se loue aux alentours de 150 €/mois et l’installation complète d’une pièce vide est à 2000 €.

Vous évoquiez une aide au développement du cabinet, de quoi s’agit-il ?

Elle est très bien pensée. Au niveau matériel, nous proposons des scyalitiques avec caméra intégrée ou des plafonniers avec écran pour la formation du patient. Côté service, nous accompagnons les dentistes à la création de leur site Web, à être présents sur les réseaux sociaux mais également à intégrer l’implantologie dans leur activité. Deux implants par mois payent le loyer de Colibri.

Oubliés les maux de tête, négociations sans fin et investissements élevés… Le dentiste qui travaille avec Colibri ! il a tout compris comme dit le slogan d’une célèbre marque !

Partager

A propos de l'auteur

Werner Blessing

directeur général de Colibri Dental

Un commentaire

Laisser une réponse