En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

R.P.C. sur dent dépulpée

0

1ère séance

prise-de-teinte-en-debut-de-seance

  • Anesthésie
  • Prise de teinte en début de séance (car risque déshydratation en fin de séance)
  • Il est intéressant de pouvoir réaliser les étapes suivantes au cours de la même séance immédiatement après le (re)traitement endodontique
  • Mise en place du champ opératoire
  • Dépose des anciennes restaurations éventuelles et exérèse carieuse
  • Analyse cavitaire et évaluation des structures résiduelles
  • Ajustage de la préparation et réductions cuspidiennes si nécessaire
  • Sablage et mordançage de la cavité
  • Scellement dentinaire immédiat et protection de la couche hybride par un composite fluide
  • Optimisation du design cavitaire par ajout de composite de restauration
  • Remontée de marge si nécessaire
  • Polymérisation finale sous glycérine
  • Finition des bords de la préparation (bagues rouges)
  • Dépose du champ opératoire et vérification des épaisseurs en occlusion
  • Empreintes
  • Réalisation de la restauration transitoire

2ème séance

depose-de-la-restauration-transitoire

  • Dépose de la restauration transitoire
  • Validation de la pièce prothétique (points de contacts, ajustage, teinte)
  • Mise en place du champ opératoire et réessayage de la pièce
  • Sablage et mordançage 15 à 30s de la surface dentaire (en assurant la protection des dents adjacentes)
  • Traitement de surface de la pièce prothétique (acide fluorhydrique 20s, nettoyage/rinçage/séchage et application d’un silane)
  • Application de l’adhésif sur la préparation qui sera soufflé mais non polymérisé (cela est permis car il existe déjà une couche hybride suite au scellement dentinaire réalisé au moment de la séance de préparation) et sur l’intrados prothétique
  • Application du matériau d’assemblage
  • Insertion de la pièce prothétique sous pression avec un fouloir puis avec l’aide d’ultrasons
  • Gestion des excès de composite (sonde et fil interdentaire)
  • Procédure répétée plusieurs fois jusqu’à insertion complète de la pièce
  • Polymérisation de 60 secondes par face minimum (en 2 passages de 30s) avec refroidissement
  • Finitions et polissage
  • Dépose du champ opératoire
  • Contrôle de l’occlusion et vérification des excès éventuels
Partager

Laisser une réponse