En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Les 3 étapes d’un traitement endodontique réussi

0

Traitement des lésions de la pulpe et du tissu péri-apical, l’endodontie permet, dans les faits, de maintenir la dent fonctionnelle sur l’arcade. Cependant, la réalité au fauteuil est bien plus complexe, l’anatomie de la dent, son délabrement, son degré de calcification, la faible ouverture buccale d’un patient… sont autant d’obstacles à surmonter lors du traitement de la dent.

Cet article présente les 3 étapes les plus importantes d’un traitement endodontique classique : le champ opératoire, la mise en forme canalaire et l’obturation tridimensionnelle.

Vous y trouverez des conseils, des astuces et quelques produits pour vous aider à optimiser votre pratique.

Nous remercions vivement les Docteurs Arnaud Stanurski et Michel Ardouin, Docteurs en chirurgie dentaire, pour leur investissement. Ils nous ont apporté soutien et conseils, et sont notamment les rédacteurs des « mots de l’expert ».

Déroulement du traitement endodontique

Voici la roue d’un traitement réussi, reprenant toutes les étapes du cycle :

Deroulement du traitement endodontique

Le point sur la règlementation

La Haute Autorité de Santé liste les prérequis avant la préparation canalaire de la manière suivante :

  • Analyse clinique du cliché radiographique préopératoire;
  • Préparation de la dent au traitement (suppression de caries, restauration pré-endodontique éventuelle, ajustage de l’occlusion…);
  • Isolation de la dent avec pose de digue;
  • Préparation de la cavité d’accès (visualisation et accès à tous les canaux);
  • Détermination radiographique de la longueur de travail au niveau foramen apical.

Le champ opératoire

La pose du champ opératoire est définie comme un pré-requis par l’HAS 2008, il permet de travailler dans des conditions d’asepsie optimales, à l’abri de la salive, et de prévenir l’ingestion ou l’inhalation d’irrigants, d’instruments.

Il permet également d’accroître le confort du patient et du praticien.

Les avantages de la digue

Pour le praticien

  • Confort acoustique (pas d’utilisation de la pompe à salive)
  • Joue et langue sont écartées
  • Pas de buée sur le miroir
  • Dents isolées de la salive
  • Pas de risque d’ingestion des instruments
  • Plus de cotons salivaires
  • Aide le patient à maintenir la bouche ouverte
  • Asepsie maintenue pendant l’intervention Pour le patien
  • Aide à maintenir la bouche ouverte
  • Peut fermer la bouche
  • Pas d’ingestion de produits irrigants
  • Moins de salivation et moins de gènes à la déglutition
  • Supprime les réflexes nauséeux

Le mot de l’expert

L’étanchéité parfaite de la digue peut parfois être difficile à obtenir. Le « jointage » par digue liquide photo polymérisable autour de la dent clampée peut aider dans ce processus.

Vision-sans-digue

1- Vision sans digue 2- Vision avec digue

dental dam

Produits

Digue dentaire Henry Schein

En caoutchouc et latex véritable.

DM classe I. Mandataire : Henry Schein UK

Notre Dam Elsodent

Digue liquide photopolymérisable.

DM Classe IIa.

Organisme notifié : 0499

notre Dam ELSODENT

La mise en forme canalaire

Clé de voûte du traitement endodontique, cette étape détermine le bon nettoyage canalaire et prédétermine l’obturation tridimensionnelle.

Outre le gain de temps important, les techniques mécanisées actuelles permettent une reproductibilité inégalée de la mise en forme. Notons également un degré de sécurité encore augmenté avec les dernières générations de limes.

Il existe aujourd’hui 2 grandes techniques distinctes qui peuvent toutefois être complémentaires

rotation continue

La rotation continue

Que vous ayez un contre angle sur le fauteuil ou un moteur annexe, la rotation continue reste la technique mécanisée la plus répandue. Les traitements thermiques et la plus grande souplesse des instruments, permettent une mise en forme des dents les plus complexes pour plus de sérénité.

Produits

Edge Tapertm et Edge Tapertm Platinium Edgeendo

Lime NiTi de mise en forme canalaire en rotation continue DM classe II a. Organisme notifié : NSAI – numéro d’identification 0050. Mandataire européen : RSQR 107 Fleet Street London, EC4A, UK.

Technique-dite-de-Crown-Down

Technique dite de « Crown Down »

tiers-median-du-canal

1- La lime S1 pour l’ouverture de la trajectoire canalaire. 2- La lime F1 pour nettoyer l’apex. 3- La lime S2 pour élargir le tiers médian du canal, la conicité augmente plus rapidement que la lime S1.

La réciprocité

Technique mécanisée basée sur une alternance de rotation « horaire – antihoraire », elle permet de sécuriser le traitement et notamment de diminuer au maximum l’effet de gainage. En outre, cette technique est, la plus part du temps, mono-instrumentale.

Produit

RECIPROC® blue Dentsply Sirona

La nouvelle génération d’instruments RECIPROC® blue s’appuie sur le concept de RECIPROC® en offrant plus de flexibilité et de résistance à la fatigue cyclique grâce à son nouveau traitement thermique “Blue treatment”.

DM Classe II. Organisme notifié : 0123. Fabricant : VDW

instruments RECIPROC

L’obturation tridimensionnelle

Elle n’est possible qu’après une bonne préparation canalaire dont la conicité est assurée par les limes NiTi. Réalisée par le tandem gutta percha/ciment, son étanchéité assure la prévention d’infections futures. Idéalement condensée à chaud, la gutta reste le matériau recommandé. Les ciments modernes sont de plus en plus performants, stables et biocompatibles. Le secret d’une obturation étanche et réussie réside également dans le séchage efficace des canaux ! La technique d’obturation à chaud présente l’avantage d’être rapide. Elle permet également d’assurer l’aspect tridimensionnel. Cette étanchéité parfaite assure la longévité du traitement.

Le mot de l’expert

Le CAOH conserve encore ses indications dans les cas de lésions apicales avec écoulement canalaire continu et certains protocoles en pédodontie.

Produits

Système d’obturation – ElementsFree SybronEndo

Le système d’obturation Elements™ Free sans fil combine une source de chaleur Downpack révolutionnaire et un excellent pistolet à gutta Backfill.

DM classe IIa. Organisme notifié : 0086.

Fabricant : Méta Biomed.

Thermaprep® 2 Dentsply Sirona

La cuve Thermaprep®2 permet de thermoplastifier uniformément la guttapercha en phase alpha.

DM classe I. Fabricant Maillefer

systeme-d-obturation-Elements-Free

Partager

Laisser une réponse