En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Un logiciel pour projeter son futur sourire

0

C’est le pari que s’est lancé Kapanu, spin-off de l’EPFZ, récemment rachetée par Ivoclar Vivadent.

À l’avenir, les patients pourront voir le résultat de leur traitement dentaire avant même que le dentiste ne commence les soins. Cela est rendu possible par un «miroir virtuel» basé sur la réalité augmentée.

De nombreux patients optent pour des couronnes ou facettes en céramique en secteur antérieur sans savoir l’effet que ces dernières auront sur ses expressions faciales. À l’avenir, tout le processus de modélisation sera plus simple et plus rapide grâce à «Kapanu Augmented Reality Engine». Ce logiciel permet au patient de voir en quelques secondes le résultat final de la reconstruction dentaire : une vidéo en direct est tirée des dents du patient, sur lesquelles un modèle virtuel du nouveau jeu de dents est superposé. Il est presque impossible de distinguer les dents virtuelles des dents authentiques – même si la personne tourne la tête ou parle. En outre, les patients peuvent essayer non seulement une alternative, mais autant qu’ils le souhaitent ce qui n’est pas envisageable avec un modèle de cire. En quelques clics de souris, il est possible d’ajuster la longueur, la largeur, la forme et l’ombre des dents.

Le patient est capable de voir en temps réel comment cela modifie l’apparence du visage, et de choisir la variante qu’il préfère. Les attentes peuvent ainsi être mieux gérées afin d’éviter toute déception.

Bases de données 3D

Pour modifier dynamiquement l’image virtuelle des dents, le logiciel doit accéder à une base de données contenant des modèles 3D de jeux de dents naturellement attrayants, déjà utilisés en dentisterie. Le logiciel traite les données et affiche différentes options, qui ne sont pas encore adaptées à la bouche du patient. Pour ce faire, le balayage 3D de la cavité buccale doit d’abord être réalisé.

Une fois la future configuration choisie, les données sont intégrées au logiciel de modélisation 3D du technicien dentaire puis envoyées en fabrication.

En mars dernier, Kapanu a dévoilé son système pour la première fois au salon International Dental Show (IDS) à Cologne. Les visiteurs (dentistes, techniciens dentaires ou hygiénistes dentaires) ont pu expérimenter par eux-mêmes la nouvelle technologie à l’aide d’un logiciel de démonstration. “Les commentaires ont été écrasants”, rapporte Mörzinger, l’ingénieur du projet.

www.kapanu.com

Partager

Laisser une réponse