En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

La formation : une réponse aux challenges de la profession

0

L’année n’a pas manqué de challenges pour l’ensemble du pays et pour les cabinets dentaires. au-delà même des contraintes liées à la mise en place de la nouvelle convention ou bien encore des avancées technologiques, la pandémie a demandé à chacun de trouver les ressources nécessaires pour s’adapter et continuer à exercer sa profession de chirurgien-dentiste.  Alors que la santé est au coeur des préoccupations, les patients méritent les meilleurs soins et le meilleur service. Et quoi de mieux que la formation pour leur proposer une prise en charge d’exception ? inscrire son cabinet dans une démarche continue d’amélioration permet également à chacun des membres de l’équipe d’être motivé, vigilant et actif. La formation est un formidable outil qui va bien au-delà de l’acquisition de nouvelles compétences !

Quelle stratégie pour le cabinet ?

DE LA FORMATION CLINIQUE ET NON CLINIQUE
Les objectifs de la formation sont tournés vers le cabinet mais également vers les individus qui le composent. Il est alors important de penser la formation comme un processus à long terme qui s’inscrit dans une stratégie d’évolution. Et c’est dans ces circonstances qu’il est naturel de se demander qui former ? Vous ? Votre équipe ? Je suis convaincu qu’il n’y a pas de choix à faire.
Vous décidez de vous positionner en tant qu’organisation apprenante, c’est-à-dire de penser la formation pour votre cabinet et de naturellement y inclure tout le monde.
En tant que praticien, vous avez bien sûr l’obligation de vous former cliniquement. Et il est bien plus évident de se tourner vers des thèmes en lien avec ses appétences et donc naturellement de se tourner vers des formations cliniques… Cependant, je vous recommande de toujours vous placer du point de vue de vos patients.
Réfléchissez un instant sur la manière dont les nouvelles compétences acquises vont pouvoir être mises en place et proposées aux patients si le service proposé n’est pas à la hauteur de la qualité clinique. Cela nous mène à la notion de qualité perçue par les patients.

“Faire savoir votre savoir-faire”, un véritable enjeu .
Vous comprendrez alors qu’il n’est pas question d’opposer formation clinique et non clinique mais bien de conjuguer les deux. L’une ne va pas sans l’autre.
Je rencontre trop souvent des praticiens qui se sentent frustrés de ne pas pouvoir mettre en application les savoirs cliniques acquis lors de formations par manque d’organisation ou de communication. Il est tout aussi indispensable de se donner les moyens d’appliquer ces nouvelles compétences.
Une des vocations du cabinet dentaire est bien sûr de proposer des traitements de haute qualité aux patients. Mais l’épanouissement professionnel et personnel qui en découle est un puissant motivateur. Que ce soit pour soi ou son équipe !

BIEN CHOISIR LES FORMATONS
Il est donc nécessaire de se poser la bonne question : quelles sont les problématiques du cabinet ? Qu’est-ce qui va permettre à l’ensemble des collaborateurs de gagner en efficacité et de s’épanouir au sein de l’équipe ? Je vous invite à y réfléchir en gardant à l’esprit qu’il existe 3 types de compétences :
1. Les compétences techniques : ce sont les compétences purement dentaires
2. Les compétences dites « molles » : il s’agit des compétences non techniques telles que la communication et la pédagogie
3. La capacité à jouer en équipe : Il s’agit là des compétences à acquérir pour optimiser le travail avec les autres Il faut investir sur ce qu’il y a de plus bénéfique et inscrire l’ensemble du cabinet dans un processus de formation sur le long terme.

Comment mettre en place des cycles de formation ?
Une question tout aussi importante que celle des objectifs est également à mettre au centre de la réflexion: « Qu’êtes-vous prêt à mettre en oeuvre pour atteindre vos objectifs ? ».
Il faut faire des choix stratégiques selon les objectifs que vous souhaitez mais aussi selon vos possibilités financières et logistiques.
Plusieurs étapes sont nécessaires pour s’approprier un savoir-faire.
La prise de conscience
L’acquisition des connaissances
L’entraînement intensif
L’appropriation du savoir-faire
L’évaluation continue qui permet d’entrer dans une logique d’amélioration continue.

UN INVESTISSEMENT EN TEMPS
Le manque de temps est souvent un prétexte. Il faut l’intégrer dans l’organisation du cabinet. Le temps passé à vous former est ce que nous appelons du “temps hautement investi” tant il vous fera “gagner du temps” par la suite. Je recommande d’être vigilant et d’apporter une attention particulière sur le suivi. En
effet, un cours théorique sans contrôle des acquisitions ne peut être considéré comme une formation, en tant que telle. Il s’agit d’informations. Ce n’est pas négligeable, bien sûr ! Cela sert à actualiser ses connaissances. Mais les résultats ne peuvent pas être mis au même niveau.

LE FORMAT
Nous ne pouvons que constater que la pandémie a changé les mentalités en ne laissant la place qu’à des formats numériques. Mais cela a eu le mérite de nous montrer que les webinaires, classes virtuelles ou encore les e-learning remplissaient totalement leurs fonctions. Certes, ce format demande un peu plus de
concentration mais il a l’avantage de diminuer les contraintes d’organisation pour le cabinet. Plus de transports. Les organismes de formation ont ajusté les amplitudes horaires. Bien sûr, il est plus facile de se déconcentrer lorsque l’on se trouve à son domicile ou d’être dérangé par la sonnerie du standard téléphonique du cabinet. Toutefois, les avantages sont importants surtout pour les équipes qui sont souvent un peu réticentes à l’idée de quitter leur domicile.
À mon sens, il est important de privilégier des modules de courtes durées (de 1 à 2 journées). Cela permet d’assimiler le contenu entre deux modules et de ne pas se retrouver avec une somme d’informations à intégrer d’un seul coup.

L’équipe, partenaire indispensable de la réussite du cabinet
Je ne le répéterai jamais assez mais sans le concours de toute votre équipe, vous ne pourrez pas amener votre cabinet vers la réussite. Elle est, de toute évidence, la partenaire idéale du bon fonctionnement de votre entreprise. Et c’est pourquoi plus que jamais, il est important de l’inclure dans votre stratégie de formation. Et si la formation devenait un projet d’équipe ? Présentez-la comme un moyen pour que toutes les compétences du cabinet s’harmonisent et puissent se concentrer sur le bien-être du patient et la réussite du cabinet. En effet, chaque personne occupe une fonction spécifique, et parfois, elle manque d’une vision globale. Il se peut que certains membres de l’équipe se sentent comme un simple rouage dont la fonction n’est peut-être pas si importante que ça. Or, il est indispensable de comprendre que chacun a une fonction indispensable au bon équilibre de la structure.

Mettez en perspective les formations que vous proposez à votre équipe, et leur épanouissement professionnel et personnel. En communiquant clairement sur les objectifs que vous vous êtes fixés, vous montrez à votre équipe que vous comptez sur elle et lui témoignez ainsi votre confiance. Cette valorisation du travail par la formation devient un véritable outil d’épanouissement professionnel et personnel.
Il s’agit là d’un processus psychologique fort. Les effets bénéfiques sont considérables pour la dynamique du groupe et donc pour la performance du cabinet. Et c’est à vous de savoir investir sur les personnes de votre équipe. La formation devient également un outil de management. Si vous acceptez l’idée que la
formation est un élément clé pour maintenir votre équipe intéressée, présente et engagée, vous permettrez certainement à vos patients de vivre une expérience de haute qualité.
Montrer que vous êtes soucieux de prendre en charge les compétences de l’équipe est aussi une façon de dire que vous appréciez le travail effectué. Vous développez ainsi un véritable sentiment d’appartenance. Naturellement, cela crée de l’enthousiasme et devient une véritable source de motivation. C’est un moyen de fidéliser votre équipe, véritable enjeu pour les cabinets dentaires, aujourd’hui.
Vous lui offrez la possibilité de développer ses capacités et d’accéder à davantage de sérénité dans son travail. Cela a également l’avantage d’apporter des perspectives stimulantes et de maintenir chacune des personnes qui travaillent avec vous dans une démarche proactive. Les grains de sable ne seront plus des
montagnes à franchir car tout le monde sera habitué à mettre de nouvelles choses en place et à faire preuve de réactivité.

CONCLUSION
Si la formation est un moyen de réussir à proposer la meilleure prise en charge pour vos patients, elle a des répercussions tout aussi bénéfiques sur l’ensemble du cabinet. Je suis convaincu qu’elle est LE facteur clé pour faire face aux difficultés ! Les derniers mois compliqués que nous venons de traverser ont eu le mérite de montrer que l’enthousiasme, la confiance en ses capacités et la flexibilité étaient indispensables pour affronter la tempête. Alors penser à la formation pour se sentir capable est pour moi un enjeu principal pour l’année 2021.

Partager

A propos de l'auteur

Dr. Edmond BINHAS

Fondateur du groupe Edmond Binhas
Rejoignez-nous sur notre Centre de Ressources
Institut BINHAS / Claudette


Adresse : 5 rue de Copenhague BP 20057 13742 VITROLLES CEDEX

Laisser une réponse