En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

CFAO : flagrant délit !

0

Un suspect recherché dans une affaire de dématérialisation, a été appréhendé dans les allées du salon IDS de Cologne qui se déroule en ce moment. Ce suspect, répondant au nom de CFAO, n’en est pas à ses premières frasques.

En effet, depuis quelques années déjà, il s’était immiscé dans les laboratoires de prothèse dentaire où il avait prétendu optimiser les process de fabrication et de conception prothétique avec la complicité d’un ordinateur. En cavale depuis maintenant 2 ans, nous l’avons interpellé alors même qu’il tentait de séduire les chirurgiens-dentistes, leur demandant de l’embrasser. Les victimes, sceptiques, de premier abord, face à cet inconnu, ont pris peur. Certaines sont parvenues à résister à leur agresseur mais d’autres ont succombé à son charme. Parmi elles, les renommés Drs Karim Nasr, Bertrand Arcaute, Christophe Veillerand, Julien Arrue, Isabelle Muller de la Tranchade, Bruno Pelissier, Patrick Rey et Elisabeth Duret qui sont actuellement entendues et ne souhaitent pas porter plainte. Ces derniers corroborent les déclarations du suspect lequel, pour sa défense, prétend oeuvrer pour : le Confort des patients qui n’auront plus à subir de nausée lors d’une prise d’empreinte ; la Fiabilité des empreintes numériques réalisées, l’Accomplissement du chirurgien-dentiste dans un métier qui évolue avec les technologies sans compter l’Optimisation de son temps et de son image face à ses patients.

Une enquête nationale jointe à ce numéro, est menée afin d’identifier les complices éventuels du suspect, déterminer son mode opératoire avant toute mise en examen.

Tous les chirurgiens-dentistes qui auraient été « approchés » ou témoins des faits sont priés de bien vouloir apporter leurs témoignages.

Décryptage…

Partager

A propos de l'auteur

Patricia Levi

Directrice de la publication

Laisser une réponse