En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Comment optimiser sa communication avec son laboratoire de prothèse ?

0

Bien entendu, l’un des éléments les plus importants en dentisterie esthétique et restauratrice est le choix du laboratoire de prothèse. Mais, cela ne suffit pas. Il est essentiel d’instaurer un véritable système de communication efficace avec celui-ci.

Les cabinets rencontrent régulièrement des difficultés avec leur laboratoire de prothèse : délais de livraison non respectés, ajustage approximatif, teinte qui ne correspond pas à celle choisie, ou élément de bridge en surocclusion… Quel que soit le problème, le praticien, son patient, le prothésiste sont déçus. Cela crée inévitablement des tensions. Dans certains cas, les prothésistes ne sont pas dans la remise en cause, et préfèrent remettre en question l’habileté du praticien ! En sens inverse, certains praticiens ne reconnaissent pas les erreurs qu’ils auraient pu commettre lors de la préparation de la dent et de la prise d’empreinte. Ceci n’est bien évidemment pas très constructif pour optimiser le travail en équipe.

Il est vital pour le cabinet d’établir une véritable relation de confiance avec son laboratoire.

Un bon laboratoire de prothèse, toujours à la pointe des nouveautés, vous permettra d’avoir toujours une longueur d’avance, et vous permettra d’offrir une qualité optimale de façon constante.

Comment optimiser la communication avec le laboratoire de prothèse ?

Cela passe par la mise en place de stratégies de communication entre les 2 entités. Il en découlera un meilleur service offert aux patients…

Tout d’abord, il s’agit d’avoir à l’esprit d’intégrer totalement le prothésiste comme partie prenante de l’équipe dentaire.

Les échanges que le praticien et son assistante ont avec leur prothésiste sont souvent très techniques.

Je vous propose de sortir de ce rôle technique, bien confortable au demeurant, et d’être plus dans une approche relationnelle permettant vraiment de créer la relation de confiance.

Plus cette relation de confiance sera forte, plus le prothésiste aura à cœur de bien comprendre vos demandes et de les satisfaire pour le bien-être du patient.

Comme vous l’avez compris, la communication est déterminante pour fournir un travail de qualité. Le rôle de chacun est primordial, le besoin de travailler à l’unisson ne peut se faire qu’à partir d’échanges efficaces et constructifs.

En termes de résultats, n’oubliez pas que vos priorités ne sont pas forcément celles du prothésiste.

Si vous n’en parlez jamais, vous ne serez jamais sur la même longueur d’onde.

Rappelez-vous que les chemins de la communication, comme ceux de l’enfer sont pavés de bonnes intentions ! Prenez du temps pour clarifier vos attentes et votre degré d’exigence, ce sera du temps gagné pour la suite.

Rappelez-vous que les chemins de la communication, comme ceux de l’enfer sont pavés de bonnes intentions!

Une vraie communication, sans non-dits est la clé pour améliorer les relations de travail en équipe, et renforcer les relations de confiance.

C’est la clé de la réussite. Elle permettra à votre cabinet de maintenir un niveau de service élevé et de se développer quelles que soient les turbulences économiques.

Conclusion

Une communication efficace avec votre laboratoire de prothèse est indispensable à la vie du cabinet.

En permettant une journée de travail plus fluide, elle vous fait gagner un temps précieux et évite beaucoup de stress.

C’est justement parce que vous souhaitez voir durer votre partenariat, que votre assistante et vous-même devez créer un climat de confiance permettant de tout dire : renégocier vos tarifs, exprimer une insatisfaction quelconque, souhaiter des améliorations, mais aussi savoir reconnaitre quand tout va bien, féliciter et fêter les réussites.

Comment faire ?

  • Utilisez la fiche de liaison avec le laboratoire comme un véritable outil de communication. Aussi, lorsque vous ou votre assistante remplissez cette fiche, posez-vous les questions suivantes :
  • Suis-je clair(e) pour celui qui me lit ?
  • Ai-je noté toutes les informations sans oublier de détails ?
  • Quelle information NON technique pourrait-elle être utile au prothésiste pour améliorer le résultat final ?
  • Certaines annotations prêtent-elles à interprétation ?
  • Créez régulièrement des moments d’échange afin de discuter des techniques donnant les meilleurs résultats.
  • N’hésitez pas à utiliser les nouveaux moyens de communication. Ainsi, afin de définir les caractéristiques du sourire, la teinte des gencives, l’occlusion et d’autres particularités personnelles, envoyez par Internet les photos intra et extra-buccales du patient. Le résultat final ne pourra être que meilleur.
  • Organisez des réunions en direct, par téléphone ou par Skype avec votre prothésiste pour discuter des cas complexes.
  • Étudiez ensemble les étapes intermédiaires du traitement.
  • Faites participer votre prothésiste à la séance de fin de traitement : célébrez la réussite du traitement ! (Y compris par sa présence sur écran par Internet).
  • Après toute pose, passez un coup de fil pour donner votre avis au prothésiste sur le résultat obtenu. Il arrive que le résultat soit correct mais pas optimal selon vos critères d’exigence. Si vous attendez quelques jours pour faire une remarque, elle sera moins impactante que si elle est faite à chaud. Cela vous prend trois minutes et évitera bien des frustrations futures.
  • Programmez des réunions régulières une fois par mois : prévoir ces réunions récurrentes toute l’année (choisissez par exemple tous les premiers lundi du mois). Ces réunions sont d’autant plus efficaces, quand tout va bien : on rentre ainsi dans un processus d’amélioration continue. Souvenez-vous que c’est quand il fait beau que l’on répare le toit.

 

Partager

A propos de l'auteur

Dr. Edmond BINHAS

Fondateur du groupe Edmond Binhas
Rejoignez-nous sur notre Centre de Ressources
Institut BINHAS / Claudette


Adresse : 5 rue de Copenhague BP 20057 13742 VITROLLES CEDEX

Laisser une réponse