En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Comment construire une relation forte avec vos patients

0

Vous souhaitez pérenniser votre exercice, rendez-votre cabinet attractif pour des nouveaux patients et chouchoutez tous les autres. En ce qui concerne les nouveaux patients, ils doivent être reçus rapidement au sein de votre cabinet car cela projette une image de professionnalisme.

Mais ne négligez pas pour autant vos patients actuels qui doivent rester satisfaits.

Si vous dépassez leurs attentes, vos patients deviendront de véritables fans et auront plaisir à recommander votre cabinet. Dans ce contexte, ils accepteront plus facilement les traitements proposés et vous recommanderont encore et encore.

La clé de cette fidélisation « patient » est bien évidemment la relation de confiance que vous avez réussi à construire.

Apprenez à mieux connaître vos patients

Communiquer avec vos patients pendant cinq minutes tous les six mois ne suffira pas pour mieux les connaître. En revanche, pendant leur rendez-vous, posez-leur des questions sur leur travail et leur famille.

Discutez avec eux de leurs objectifs au sujet de leur santé bucco-dentaire. Puis répondez à toutes leurs préoccupations. Le temps relationnel fait partie intégrante du temps de rendez-vous. Ce n’est pas du temps perdu, bien au contraire. C’est ainsi, que s’installera une confiance mutuelle qui garantira la fidélisation de vos patients.

Reconnaissez ce que les patients redoutent

Malheureusement, de nombreux patients appréhendent leur rendez-vous chez le dentiste. Il est important d’aborder ce thème dès le début du traitement. Il se pourrait que des patients ne sachent pas qu’il existe des produits qui permettent de ne pas souffrir pendant l’intervention.

Non seulement ce sera plus confortable pour les patients, mais ils se souviendront également de la conversation que vous avez eue ensemble à ce sujet et de l’effort que vous avez fait pour que le soin soit aussi agréable que possible. Là encore, vous renforcez la relation de confiance.

Soyez à l’heure

Les patients n’aiment pas attendre et cela arrive encore trop souvent dans les cabinets. C’est ce que nous appelons : le retard chronique. Méfiez-vous, c’est une raison suffisante pour les patients de s’adresser ensuite à un autre cabinet. La plupart du temps, il s’agit d’une mauvaise appréciation de la durée des actes. Combien de temps dure chaque acte pour réaliser tel ou tel traitement ? Cette durée ne se décrète pas. Vous devez l’évaluer de manière très fine. Ce n’est pas un jeu de devinettes ! C’est la condition d’un agenda organisé, et ce sera déterminant pour le respect par le praticien des horaires prévus.

Attention, le retard exceptionnel du praticien peut arriver. Les patients le comprennent aisément. En revanche, ne faites pas comme si c’était normal. Pointez le caractère inhabituel de la situation. Proposez-lui une boisson pour le faire patienter. Transformez ainsi le point négatif du retard en un point positif et renforcez à nouveau la relation confiance.

Restez en contact avec vos patients

Souvenez-vous que ce n’est pas uniquement quand vous êtes près du patient que vous êtes en lien avec vos patients.

Par exemple, remerciez les patients qui vous envoient d’autres personnes à soigner. N’attendez pas le prochain rendez-vous ou de les avoir au téléphone pour les remercier.

Contactez-les (praticien ou assistante). Ils seront flattés, rassurés d’avoir bien fait de vous avoir adressé du monde. Cela les encouragera à recommencer.

Pour garder et renforcer le lien avec vos patients, il peut être judicieux de leur adresser de l’information sur les traitements ou services proposés par le cabinet. Cela concerne aussi les patients qui ne sont plus en cours de soins. Certains cabinets envoient ainsi des newsletters régulières à tous leurs patients.

Proposez des ententes financières !

Certains patients sont vraiment motivés pour réaliser le traitement que vous leur proposez. Ils adhèrent au projet médical, sont en confiance totale mais n’ont pas les moyens.

Proposez des ententes financières dans un premier temps. Si ce n’est pas suffisant, vous pouvez lui suggérer de réaliser un crédit.

L’idée est que les patients soient suffisamment en confiance pour oser parler d’argent. De votre côté, vous devez vous montrer l’avocat de vos patients et chercher les meilleures solutions pour lui.

Conclusion

Pour conclure, les patients aiment recevoir une attention particulière. Ils veulent savoir que vous et votre équipe êtes concernés par leur bien-être. Dans ce contexte, d’une part, ils accepteront plus facilement les traitements proposés, d’autre part ils vous recommanderont et feront partie de votre « fans club ».

Partager

A propos de l'auteur

Dr. Edmond BINHAS

Fondateur du groupe Edmond Binhas
Rejoignez-nous sur notre Centre de Ressources
Institut BINHAS / Claudette


Adresse : 5 rue de Copenhague BP 20057 13742 VITROLLES CEDEX

Laisser une réponse