En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Greffe osseuse du futur

0

La société israélienne Bonus BioGroup vient de mettre au point une nouvelle méthode de greffe qui diminuerait les risques d’infections et de rejet.

BonoFillTM, est un greffon osseux exclusif à haute densité 3D prélevé par liposuccion du tissu adipeux des patients puis réinjecté dans les cellules osseuses défaillantes. Ce produit innovant possède les propriétés suivantes :

  • BonoFillTM contient à la fois des cellules osseuses matures et prématurées et peut contenir des cellules endothéliales (cellules qui forment la paroi des vaisseaux sanguins). Lors de la transplantation, les cellules osseuses continuent à proliférer et à sécréter des facteurs de croissance, tandis que les cellules endothéliales améliorent la vascularisation du greffon (formation de nouveaux vaisseaux sanguins). Cette composition cellulaire exceptionnelle favorise la régénération osseuse et les mécanismes de récupération dans le site de transplantation.
  • BonoFillTM se compose d’un échafaudage minéral approuvé par la FDA. La nanostructure unique de l’échafaud permet d’optimiser la croissance cellulaire in vitro (en laboratoire) et fournit les propriétés de support souhaitées in vivo (chez le patient).
  • Les cellules sont cultivées en plusieurs couches dans un bioréacteur. Les avantages de la technique du bioréacteur sont divers. Il assure non seulement un environnement homogène, mais aussi maintient l’évolutivité, permet un contrôle automatisé, réduit la manipulation des cellules et raccourcit la période de culture. Ces avantages contribuent à la rentabilité, la sécurité et la haute densité de BonoFillTM.

Les études précliniques avec BonoFillTM ont démontré des profils d’innocuité et d’efficacité élevés. L’évaluation clinique de BonoFillTM est actuellement en cours dans les études cliniques de phase I / II, pour l’augmentation et la régénération des os maxillo-faciaux.

Partager

Laisser une réponse