En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Reconstruction sous-sinusienne après échec, quelle approche ?

0

Plus d’un implant sur deux placés au maxillaire postérieur est associé à une greffe de sinus par voie crestale ou latérale (Seong et coll, JOI 2013). Des échecs de greffes osseuses ou d’implants posés dans cette zone peuvent survenir à court, moyen ou long terme, pouvant justifier de retirer le matériel.

Les explantations dans ce site sous-sinusien transforme alors l’architecture osseuse et muqueuse en une situation complexe à reconstruire. Il en résulte une anatomie orale perturbée, où les échecs successifs de greffe et/ou implants peuvent également mettre en communication le sinus maxillaire et la cavité orale.

Au travers de nombreux cas cliniques, nous discuterons d’une prise en charge efficiente de ces cas d’atrophies, où le challenge sera de reconstruire l’anatomie du plancher sinusien plan par plan pour envisager sereinement une future réhabilitation.

Partager

A propos de l'auteur

Laisser une réponse