En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

Stérilisation et désinfection

0

L’hygiène et la stérilisation demeurent un sujet primordial au sein de tous les cabinets dentaires et il mérite d’être traité avec attention, car les enjeux sont importants. On ne stérilise bien que ce qui est propre et sec : partant de ce constat, il est nécessaire de bien choisir son matériel pour effectuer de façon optimale et maîtriser l’ensemble de la chaîne de stérilisation, de la pré-désinfection au stockage des instruments. Le choix du matériel dépend avant tout de vos besoins et de votre activité ; il faut s’assurer ensuite que la mise en pratique s’intègre parfaitement dans votre activité quotidienne.

Pour vous aider à choisir la meilleure solution pour votre cabinet, le Dr. Didier Glachant, docteur en chirurgie dentaire et diplômé d’un DU de stérilisation hospitalière vous apporte son éclairage. Ses conseils vous permettront une mise en oeuvre concrète au sein de votre cabinet dentaire pour améliorer rapidement l’ergonomie et la productivité de votre activité.

Le point sur les textes et la règlementation

En matière d’hygiène et de stérilisation, il est important d’avoir à l’esprit les recommandations de la profession afin d’organiser l’activité du cabinet dentaire autour de ces textes.

Cela vous permettra d’être serein en cas de contrôle.

Voici les documents à consulter, à connaître et à conserver dans votre salle de stérilisation :

1. Guide de prévention des infections liées aux soins en chirurgie dentaire et en stomatologie. Ministère de la santé et des solidarités, DGS, Juillet 2006.

Il s’agit du document de référence de la profession.

2. Grille technique d’évaluation des cabinets dentaires pour la prévention des infections associées aux soins. Direction générale de la santé Octobre 2011.

75 items dont 19 classés comme indispensables à la sécurité des soins. Cette grille est utilisée par les ARS lors des contrôles des cabinets dentaires.

3. Référentiel sur les conditions de réalisation des actes d’implantologie orale. Haute Autorité de Santé (HAS), Juillet 2008.

Ce texte est une aide aux professionnels de santé (chirurgiens-dentistes, stomatologues, chirurgiens maxillo-faciaux) dans leur pratique de la chirurgie implantaire.

La chaîne de stérilisation : enjeux et solutions pour lutter contre les risques de contamination

Chaque étape de la chaîne de stérilisation doit être décrite dans un protocole spécifique et détaillé. Une étape mal conduite et c’est l’ensemble du processus qui serait remis en cause. Apprenons à identifier et à corriger rapidement tout dysfonctionnement. La qualité de notre chaîne de stérilisation est conditionnée, non seulement par les locaux, le matériel et les produits utilisés ; mais aussi par le système d’information (traçabilité).

Evitons de laisser sécher les souillures et les salissures par une immersion rapide de nos DM* démontés et respectons le temps de contact en fonction du pourcentage de dilution choisi, solution détergente et désinfectante.

Pensons à bien différencier la phase de pré-désinfection (réduction du niveau de contamination) de la phase de nettoyage (élimination des souillures et salissures).

Soyons vigilant sur la qualité du conditionnement qui garantit la conservation de l’état stérile. Un seul cycle de stérilisation à utiliser, le cycle PRION : plateau de stérilisation de 134°C durant 18 minutes.

Aménagez votre salle de stérilisation, quelques conseils :

  • Respecter une disposition architecturale permettant une marche en avant stricte et une réelle séparation du sale et du propre
  • Choisir des matériaux non poreux et lavables ainsi qu’un sol en revêtement thermo plastique
  • Utiliser des bacs de grande profondeur avec des douchettes pour un rinçage efficace
  • Anticiper les évolutions futures (ajout d’un autoclave supplémentaire, achat d’un laveur thermo désinfecteur, achat d’une soudeuse etc.)
  • Ne pas sous-dimensionner son matériel, comment ?
    • Lister l’ensemble des DM* réutilisables du cabinet dentaire, à traiter
    • Décrire les procédures de travail étape par étape et avec précision
    • Lister le matériel et les produits nécessaires pour mener à bien chaque étape
  • Assurer un renouvellement d’air de bon niveau
  • Penser à la qualité de l’éclairage

Présentation du Dr. D.GLACHANT
Société Vision Dentaire
Cabinet de conseil et organisme de formation pour les cabinets dentaires

  • Docteur en Chirurgie-Dentaire
  • Master II Droit de la santé
  • DIU de Stérilisation Hospitalière
  • DU d’Expertise Maxillo-faciale et bucco-dentaire

À chaque cabinet sa solution sterilisation

1. Le cabinet « classique »

Profil : environ 20 patients et 2 à 3 cycles de stérilisation par jour

Le cabinet classique

2. Le cabinet « implantologie »

Profil : 10 patients et 5 cycles de stérilisation par jour

Le cabinet implantologie

Partager

Laisser une réponse