En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Dentiste et prothésiste : une équipe gagnante

0

C’est une certitude, le numérique a bousculé durablement les méthodes de travail des cabinets dentaires. Les instruments à actions assistées par ordinateur se taillent désormais une place de choix dans l’arsenal à disposition des chirurgiens-dentistes. Avec un objectif, rendre leurs opérations toujours plus sûres et moins invasives.

Ces évolutions techniques s’accompagnent aussi de profonds changements dans la relation qu’entretiennent chirurgiens-dentistes et prothésistes. Si auparavant, ces deux corps se devaient d’entretenir une relation étroite, c’est encore plus vrai aujourd’hui. Aussi avons-nous souhaité associer, dans chaque article de ce numéro spécial du Fil Dentaire, le point de vue d’un chirurgien-dentiste et d’un prothésiste.

A l’ère de la dentisterie 2.0, propulsée par les nouvelles technologies, dentistes et prothésistes doivent, pour proposer les restaurations les plus satisfaisantes au patient, agir en parfaite symbiose. Il faut pour cela appréhender les réels besoins de son binôme. Cela passe par la communication, l’échange de données et d’informations précises. L’ajout de photos et vidéos prises sous différents angles et lumières entre autres, facilitera grandement le travail du prothésiste.

D’autant que les moyens de communiquer ne manquent pas, avec des outils désormais orientés vers l’échange en temps réel entre les praticiens : via une messagerie tchat ou des applications de visioconférence comme Skype ou Teamviewer.

Le but ultime restant la satisfaction du patient lequel ne l’oublions pas a lui aussi évolué dans cette dernière décennie, devenant « consomm’acteur » de sa santé et de sa beauté. Avec une réserve toutefois : accomplir les désirs du patient dans la limite des frontières du possible et de l’impossible …Tout le monde ne peut pas avoir les dents d’Angelina Jolie !

Comme à l’accoutumée, ce numéro de mars sera largement diffusé auprès des cabinets dentaires mais de manière exceptionnelle, il sera également transmis en version digitale à de nombreux laboratoires de prothèses dans l’hexagone.

La relation dentiste/prothésiste/patient est un de nos challenges d’avenir alors profitez bien de cette lecture !

Partager

A propos de l'auteur

Patricia Levi

Directrice de la publication

Laisser une réponse