En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

pop-up-enquete-CFAO

Le wax-up digital guidé par le DSD et la céphalométrie

0

La dentisterie interdisciplinaire moderne devrait commencer par un projet de conception du sourire pour faciliter les résultats de restauration en harmonie avec le visage et les lèvres du patient.

La planification du traitement doit provenir d’une réflexion visant à trouver les meilleures procédures pour faciliter la restauration. Cela signifie que, dans le domaine de la dentisterie esthétique, la conception de sourire vient en amont de la planification du traitement.

Les outils numériques peuvent être utilisés pour faciliter ce processus. Des dessins numériques peuvent être réalisés sur les photos du visage du patient pour créer ce que nous appelons le cadre du sourire. Ce guide visuel suggère en 3D la meilleure position des dents et de la gencive pour que leur intégration avec les lèvres et le visage du patient soit harmonieux. Ce cadre de sourire 2D peut être calibré pour les fichiers STL et CBCT.

Ce processus nous guide dans la réalisation d’un wax up avant la planification du cas. L’un des nouveaux concepts que nous avons utilisé est l’analyse céphalométrique pour améliorer le wax-up numérique. Les lignes céphalométriques peuvent être utilisées pour révéler la position idéale du bord incisif et l’inclinaison de l’incisive centrale, ainsi que le plan d’occlusion.

En cas d’édentement complet, cette configuration numérique peut être associée au CBCT pour planifier la position de l’implant, procédures de greffe et / ou réduction osseuse.

La configuration numérique peut également être utilisée pour concevoir et fabriquer des guides chirurgicaux, de réduction osseuse et prothèses immédiates tout en maintenant un lien prédictible entre la conception initiale et le résultat prothétique définitif.

vue-antérieure

Fig. 1 : vue antérieure du cadre de sourire en 2D

capture-d-empreinte

Fig. 2 : le cadre de sourire 2-D est calibré pour le fichier STL 3D des arcades et l’empreinte est capturée Fig. 3 : le wax-up 3D est réalisé à partir du cadre de sourire 2D

cadre-de-sourire

Fig. 4 : le wax-up est vérifié avec le visage et le cadre de sourire selon tous les critères esthétiques

integration-du-sourire

Fig. 5 : le dessin en 3D peut être positionné sous la lèvre supérieure pour donner une meilleure vue de l’intégration du sourire dans le visage Fig. 6 : la prochaine étape du DSD est d’incorporer les lignes directrices céphalométriques très précieuses pour affiner la position idéale de l’arcade supérieure en fonction du visage

reduction-osseuse

Fig. 7. après avoir défini la position idéale de l’arcade supérieure en fonction du visage, la configuration des dents inférieures est conçue pour créer un design fonctionnel et d’intercuspidation selon l’idéal VDO Fig. 8 : la position idéale des deux arcades est intégrée à la position du fichier CBCT pour planifier la chirurgie implantaire et fabriquer tous les périphériques, tels que les guides chirurgicaux, de réduction osseuse et de prothèse immédiate.

guide-chirurgicale

Fig. 9 : l’ensemble du workflow CAD/CAM pour la réhabilitation implantaire d’une arcade complète 1. Conception idéale 2. Modèle pour mock up 3. Intégration de la position crestale avec les trois axes de positionnement 4. Guide de forage 5. Guide de réduction osseuse 6. Guide chirurgical 7. Prothèse immédiate usinée

Partager

A propos de l'auteur

Dr Christian COACHMAN

D. D. S. / C. D. T. à Sao Paulo, Brésil

Laisser une réponse