En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Le microscope opératoire en endodontie

0

Introduction

Comment de nos jours travailler sans voir ? Comment réaliser un diagnostic, un pronostic, un contrôle, une thérapeutique de qualité sans ce pré-requis indispensable ?

Il est aujourd’hui, à mes yeux, totalement ubuesque d’envisager son exercice sans aide visuelle, au même titre qu’il n’est plus possible de travailler sans un ordinateur ou bien encore un générateur radio numérique.

Pourtant, force est de constater que nombre de nos confrères sont encore « aveuglés » par leur obscurantisme quasi-pathologique sur le sujet (« ça sert à rien, trop cher, trop encombrant »)…un peu dans l’esprit des praticiens n’utilisant pas de masque et/ou de gants !!

Notons qu’outre le fait que les aides optiques (loupes, microscopes) nous permettent d’entrer dans une nouvelle « dimension », elles nous procurent également une bien meilleure ergonomie notamment au niveau postural (moins de torsions/tensions vertébrales, moins de fatigue oculaire) et contribuent à réduire le stress interventionnel procuré par tout un panel de situations faisant appellent à la mise en œuvre de techniques délicates, demandant précision et rigueur !

Les aides optiques sont devenues un incontournable dans mon exercice spécialisé en endodontie non chirurgicale.

Illustrations-du-microscope-ZUMAX-avec-iPhone-7

Illustrations du microscope ZUMAX avec iPhone 7 (possible jusqu’au X) fournies par la société Diffusion Laser & Technology .

J’utilise quotidiennement les deux systèmes :

  • loupes avec lampe frontale (Loupes style TTL Q-Optics Dentalis) pour l’ensemble de mes actes préparatoires à l’intervention : consultation, anesthésie, pose du champ opératoire et contrôle.
  • microscope opératoire (ZUMAX avec Iphone 8 Plus et écran mural pour assistante).

Dans cet article, nous nous bornerons uniquement à mettre en évidence l’utilité d’un microscope opératoire, dans la bonne réalisation des traitements en endodontie non-chirurgicale

Le microscope en endodontie non-chirurgicale

Son intérêt en endodontie (chirurgicale ou non) n’est plus à démontrer aujourd’hui.

Une rapide recherche sur Pubmed «https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed» ou Cochrane « www.cochrane.org » saura convaincre les plus sceptiques.

  • Au cabinet j’utilise un microscope ZUMAX couplé à un Iphone 8 Plus pour la réalisation de photos (ou parfois de vidéos) qui servent tant aux correspondants qu’aux patients.
  • Cet outil permet un grossissement sur 6 échelons : x4,1/x6,25/ x10/ x15/ x25/ x37,5).
  • Pour mieux comprendre la puissance de grossissement d’un microscope opératoire, je me suis amusé à immortaliser via mon Iphone le grossissement d’une pièce de 1 centime d’euro accolée à une règle graduée.
  • A titre de comparaison, le « diamètre » d’une grosse première molaire est sensiblement le même que celui de cette petite pièce, soit environ 10 mm.
  • Les grossissements ont été effectués par simple rotation de la molette d’agrandissement selon les 6 échelons possibles (voir ci-dessous)
Gr-X1-Oeil-nu

Gr. X1 – Oeil nu Gr. X3,5 – binoculaires

ZUMAX-Iphone

Gr. X4,1 – ZUMAX/Iphone Gr. X6,5 – ZUMAX/Iphone

Gr-X10-ZUMAX-Iphone

Gr. X10 – ZUMAX/Iphone Gr. X15 – ZUMAX/Iphone

Gr-X25-ZUMAX-Iphone

Gr. X25 – ZUMAX/Iphone Gr. X37,5 – ZUMAX/Iphone

Il est ainsi bien plus aisé d’appréhender l’utilité du microscope opératoire en endodontie où « voir » est gage de succès.

N.B : l’essentiel des traitements se font sous grossissement x10 à x15 (les autres grossissements étant plutôt dédiés à la recherche de canaux ou d’instruments par exemple).

Cas clinique

Voici un exemple clinique classique de traitement d’une première molaire maxillaire où les deux canaux mésiaux sont très proches l’un de l’autre et où il est fréquent que des confrères travaillant sans assistance optique (ou sous loupes à faible grossissement) « oublient » ce second canal mésial (dans mon exercice sa fréquence est de plus de 95 %).

Dans la séance nous avons réalisé sous microscope opératoire à l’aide du K-LASER (Diffusion Laser & Technology) :

  • le traitement endodontique
  • un ancrage par tenon fibré (présilané) dans la racine Palatine à l’aide d’un composite Dual en masse dentine (après sablage des surfaces à 50 microns, mordançage/rinçage/séchage, bonding dual intracanalaire, photopolymérisation),
  • La reconstitution composite (A3/A2)
  • De cette manière nous assurons l’étanchéification complète immédiate du traitement endodontique.

Cas clinique présenté : patiente d’une quarantaine d’année, ayant été traitée quelques mois plus tôt par Onlay composite et présentant une nécrose complète avec lésions apicales aux apex de sa 26 (cas traité début octobre 2018)

lesion-racine-palatine

Radio pré-opératoire – 3D : lésion racine palatine – 3D : Lésion racines vestibulaires – 3D : objectivation de 4 canaux (MV1 & 2, DV et P)

Objectivation-des-canaux

Gr. x10 – cercle rouge correspond à la pièce de 1 centime en comparaison – Gr. x10 – Objectivation des canaux

De l’utilité du microscope Opératoire en endodontie non-chirurgicale

J’utilise le microscope ZUMAX couplé à un écran pour l’assistante et un Iphone 8 Plus pour les photos et vidéos.

Cet équipement me permet de réaliser l’ensemble des actes associés à l’endodontie avec une grande précision et sécurité (du retrait d’une couronne/bridge à la réalisation de la dent provisoire en fin de traitement).

  • Dépose des couronnes
  • Dépose de tous types d’ancrage radiculaire (le plus souvent à l’aide d’instruments ultrasonores)
  • Dépose d’instrument fracturé dans un canal
  • Recherche d’éventuelle fêlure
  • Recherche de perforation et éventuelle gestion de ces dernières à l’aide de MTA
  • Recherche, diagnostic et traitement des résorptions internes/externes
  • Pulpectomie et reprise de traitement des dents permanentes – Réalisation d’ancrage à l’aide de tenons fibrés et d’un composite dual permettant d’une part de sécuriser immédiatement sous champ opératoire le traitement endodontique et d’autre part facilitant ensuite le travail prothétique pour le correspondant qui n’a plus que la prothèse d’usage à réaliser.
  • Dans les cas de carie très profonde (ou de traumatisme accidentel) avec exposition des cornes pulpaires lors du curetage : traitement de la plaie pulpaire avec Ca(OH)2 ou bien MTA à l’instar du Dr Stéphane Simon.
Radio-post-operatoire

Gr. x15 – Découverte du MV2 – Gr. x15 – MV1 et MV2 sont séparés de moins de 2mm – Gr. x15 – MV1 et MV2 obturés – Radio post-opératoire

En conclusion

Pour toutes celles et ceux qui n’ont pas encore franchi le pas des aides optiques, il est grand temps de vous mettre à la page, vous ne le regretterez jamais…jetez aux oubliettes la dentisterie de papa « sans gant, sans masque…sans aide optique ». Pour les autres possesseurs de loupes, au même titre que ces dernières, « essayer le microscope opératoire c’est l’adopter » !!

Je mettrais en guise de conclusion celle d’un article du Dr Jean-Philippe MALLET, paru en mai 2002 dans la revue d’Odontologie-Stomatologie, qui bien que datant de 17 ans demeure parfaitement d’actualité : « (…) ces nouvelles aides à la vision (ndlr: microscope opératoire) pré figurent l’aube d’un nouvel exercice au service de la précision et de la qualité de nos actes opératoires.

Nombreuses sont les applications cliniques qui nécessitent une qualité visuelle améliorée ; il ne tient qu’aux praticiens de les de couvrir et de les appliquer au service de leur patient.»

Les plus curieux cliqueront sur ce lien d’une vidéo diffusée sur le site universcience.tv, c’est édifiant : cliquez ici ! Pour accéder à la vidéo recopier le lien suivant dans votre navigateur :

http://www.universcience.tv/video-dent-4542.html

Bibliographie

1. Curet M. Les aides optiques: impacts sur l’organisation du travail et sur la sante du Chirurgiendentiste [These d’exercice]. [France]: Universite de Nantes. Unité de Formation et de Recherche d’Odontologie; 2013.
2. Maillet JP, Millar AM, Burke JM, Maillet MA, Maillet WA, Neish NR. Effect of Magni fication Loupes on Dental Hygiene Student Posture. J Dent Educ. 1 janv 2008;72(1):33-44.
3. Mallet JP. Microdentisterie et systemes optiques. Rev Odonto-Stomatol. 2002;31(2):83-107
4. Mortier G. Le microscope ope ratoire : applications en endodontie non chirurgicale. Nantes; 2006.
5. Noël E. Approche générale du microscope en odontologie restauratrice [These d’exercice]. [France] : Université d’Aix-Marseille ; 2017
6. Guyot M. Développement et applications des systèmes de grossissement en endodontie [These d’exercice]. [France] : Université de Henri-Poincaré Nancy 1;2007
7. Simon S, Pertot PM Willy. Endodontie – Editions CdP. Initiatives Sante; 2015. 1347 p.
8. Carr G. Microscopes in endodontics. J Calif Dent Assoc. 1992;(20):55–61.
9. PERRIN P., JACKYD. et HOTZ P. Le microscope opératoire Odonto Stomatol 2000;110:955-960
10. L’Estrange PR, Karlsson SL, Odman P, Stegersjö G, Engström B. Clinical evaluation of restorationmargins by an endoscopic microscope. Aust Dent J. 1991 Dec;36(6):415–20.

Partager

A propos de l'auteur

Dr. ABBOU Michel

Exercice en implantologie et parodontologie à Paris
Ex-Enseignant aux DU de Paris VII et Corté
Fondateur et directeur scientifique de Si-Ct MIEUX

Dr. Harold LHERMITE

Exercice en endodontie à Paris


Adresse : 26 rue Marbeuf 75008 Paris

Laisser une réponse