En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Comment faire d’un patient anxieux un allié ?

0

Avez-vous déjà entendu parler de « l’épreuve du dentiste » ? C’est parfois en ces termes que les patients voient leur rendez-vous dans un cabinet dentaire. Ces mêmes patients peuvent être tellement anxieux à l’idée de se faire soigner qu’ils en viennent à négliger leur suivi et donc leur santé. Cette prise en charge est souvent une source de stress pour l’ensemble des membres du cabinet. Pourtant, votre rôle est de les accueillir et de les soigner en leur accordant une attention toute particulière. En vous préparant à les recevoir et en apprenant comment les rassurer, vous gagnerez leur confiance et leur adhésion !

Comprendre les différentes peurs

Afin d’appréhender ces patients, il est important d’identifier les différentes origines des peurs. En effet, vous ne pouvez pas nier leur existence et faire comme si elles n’existaient pas.

La première raison invoquée par les patients fait souvent référence à une mauvaise expérience passée. Le traumatisme quel qu’il soit (douleur, mauvais rapport avec le praticien et/ou son équipe) est puissant. Le patient n’arrive pas à se sortir de cette épreuve.

« Dans la majorité des cas, la discussion permet d’atténuer l’anxiété. Des paroles apaisées et une discussion sur la manière dont va se dérouler le rendez-vous permettent de réduire les effets du stress. »

Cependant, cette peur est parfois totalement irrationnelle. L’image du chirurgien-dentiste véhiculée dans la société actuelle peut être à l’origine de cette anxiété. Elle peut avoir un effet très négatif sur ces patients. Vous allez devoir déconstruire leur vision. Il se peut aussi que les patients se sentent terriblement gênés à l’idée de montrer leurs dents après avoir négligé leur suivi dentaire, sans avoir de véritables excuses à avancer. Ils ont désormais peur des remarques que le chirurgien-dentiste pourrait leur faire et préfèrent se passer des visites régulières chez un praticien plutôt que de devoir affronter le regard réprobateur de ce dernier. Les conséquences sont parfois catastrophiques pour la santé buccale de ces patients que vous voyez arriver en situation de détresse. Les douleurs et les désagréments sont les seules raisons qui peuvent finalement les amener à prendre rendez-vous. Ils se rendent donc dans votre cabinet, angoissés par la peur et la douleur, un cocktail détonnant pour tous les membres de votre équipe.

Identifier les patients

Il est essentiel de préparer votre équipe à rencontrer ce type de patients. Une bonne préparation est essentielle pour assurer leur prise en charge dans les meilleures conditions. reconnaître les signes de l’anxiété comme la transpiration, une forte respiration, l’agitation ou au contraire l’apathie est une première étape. Cela permet d’accorder une attention toute particulière à ces patients afin de les mettre le plus à l’aise possible.

En effet, ils ont besoin d’être rassurés. Nous avons constaté que dans la majorité des cas, la discussion permet d’atténuer l’anxiété. Des paroles apaisées et une discussion sur la manière dont va se dérouler le rendez-vous permettent de réduire les effets du stress. Pour certains, cela sera suffisant pour les détendre. Mais il faut garder à l’esprit que pour d’autres, cela pourrait être plus compliqué.

L’équipe ne doit donc pas négliger l’accueil et le temps d’attente. C’est ce qui permettra au praticien de rencontrer le patient dans les meilleures conditions. En effet, une attitude rassurante et enveloppante favorise la détente du patient qui sera plus enclin à vous faire confiance.

Soigner le cadre

Pour que l’attention que porte votre équipe au patient anxieux soit efficace, il est indispensable de ne pas négliger le cadre dans lequel vous le recevez. En effet, si vos locaux sont froids avec une décoration datée et sans charme, ce type de patients risque de se sentir encore plus stressé en attendant l’heure de son rendez-vous. Il est vraiment essentiel de soigner cet aspect de votre cabinet. Des couleurs chaleureuses, des fauteuils confortables sont des détails qui comptent. De même que la musique en salle de soins peut être un excellent moyen de détourner l’attention du patient, de lui permettre de se concentrer sur autre chose que son appréhension.

Je précise également que vous devez veiller à être ponctuel lors de vos rendez-vous. Une attente trop longue augmente le stress du patient. Plus le temps passe et plus son anxiété grandit. Épargnez-lui ce stress. Il vous en sera reconnaissant !

Écouter et rassurer

Le patient anxieux a une histoire qui lui est propre. Votre rôle est de comprendre les raisons de son anxiété et pour cela vous devez le laisser parler. Vous pouvez bien sûr le guider en lui posant des questions : Avez-vous eu une expérience difficile avec un dentiste par le passé ? Pouvez-vous me dire quelles sont vos inquiétudes ? Précisez-lui que vous pouvez tout entendre.

Montrez-lui que vous vous souciez de son bien-être et de sa santé et que c’est pour cela qu’il est dans votre cabinet. Donnez-lui des conseils sans en faire des injonctions qui pourraient le bloquer. Amenez-le petit à petit à vous faire confiance. C’est tout l’enjeu !

Lors de l’examen ou des soins, vous pouvez également convenir avec lui d’un geste indiquant que la douleur ou la gêne est trop grande. Il se sentira rassuré et écouté. Il a enfin une prise sur le traitement que vous lui proposez. Vous lui donnez l’occasion d’agir. Ce petit geste est bien plus grand que vous ne pouvez l’imaginer.

Conclusion

Accueillir des patients anxieux est un véritable challenge. Tout l’enjeu est de gagner leur confiance afin de pouvoir les soigner dans les meilleures conditions. Votre rôle en tant que   chirurgien-dentiste est de redoubler d’attention pour eux. Vous ne devez pas les brusquer. Il est indispensable d’en faire vos partenaires. C’est ensemble que vous co-construisez leur traitement. Avec cette approche, vous dépasserez certainement leurs attentes et ils vous en seront reconnaissants.

Partager

A propos de l'auteur

Dr. Edmond BINHAS

Fondateur du groupe Edmond Binhas
Rejoignez-nous sur notre Centre de Ressources
Institut BINHAS / Claudette


Adresse : 5 rue de Copenhague BP 20057 13742 VITROLLES CEDEX

Laisser une réponse