En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Fiche – Augmentation osseuse 3D greffe de sinus associée à une ROG et la mise en place d’implants

0

Consulter l’article sur l’Augmentation osseuse 3D Greffe de sinus associée à une ROG et mise en place d’implants

Incisions

  • Au centre de la crête au niveau de la gencive kératinisée
  • Décharge en mésio-vestibulaire à distance de la face antérieure du sinus puis une autre intra-sulculaire seulement en distal au niveau de la 18.

Décollement

  • De pleine épaisseur en évitant une pression trop importante en particulier en regard du sinus maxillaire afin d’éviter un écrasement possible de la table vestibulaire

Préparation de la fenêtre d’accès latéral au sinus

  • Ostéotomie en forme de gorge délimitant une fenêtre vestibulaire à l’aide d’une fraise boule tungstène puis d’un insert piézo-électrique boule diamantée jusqu’à atteindre la membrane
  • La fenêtre est détachée puis broyée ultérieurement

Décollement de la membrane du sinus

  • A l’aide de curettes spécifiques et de différentes angulations
  • La partie convexe est orientée en permanence vers la membrane tout en maintenant le contact osseux

Forage, comblement et mise en place des implants

Biomatériau

  • Exclusivement de l’hydroxyapatite d’origine bovine dans le sinus
  • Un mélange d’hydroxyapatite et d’os autogène broyé sur la crête

Membrane

  • Une première non résorbable, fixée par des clous, pour assurer la régénération osseuse guidée en 3D autour des implants
  • Une seconde membrane résorbable afin de compenser les zones non recouvertes par la première

Préparation des lambeaux

  • Incision périostée superficielle dans l’intrados du lambeau vestibulaire
  • Elargissement de cette incision dans le but de donner l’élasticité nécessaire à un recouvrement de l’augmentation sans tension.

Sutures

En 2 plans :

  • le premier par des points en U permettant une fermeture avec un contact de conjonctif à conjonctif
  • le second par des points en surjet puis en O rapprochant la partie superficielle crestale des berges de la plaie ainsi que l’incision de décharge
Partager

Laisser une réponse