En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

pop-up-enquete-CFAO

Pour la CNSD : frustration et colère

0

Depuis des années, la CNSD réclamait un rééquilibrage du financement des soins dentaires afin de redonner une cohérence économique et de l’attractivité à notre activité. Elle avait espéré que ces négociations aboutiraient à la prise en compte des nouvelles techniques, pour que les jeunes générations puissent soigner selon les méthodes enseignées dans les universités.

Mais pour cela il fallait :

  1. un investissement de 2,5 milliards d’€ de la part de l’AMO,
  2. une politique d’accès aux soins, qui ne se résume pas au plafonnement des actes, mais qui accepte une augmentation des bases de remboursements bloquées depuis 29 ans.
  3. une revalorisation des actes du panier CMU-C.

Nous avions réussi à convaincre l’AMO, d’investir dans cette réforme, en admettant aussi qu’elle ne disposerait pas du budget nécessaire. Nous avons donc demandé de cibler les investissements sur certains actes, et de limiter les contreparties sur la prothèse de manière à instaurer une réciprocité des engagements.

Mais nous avons vite dû déchanter ! Les plafonds étaient trop bas et concernaient un volume trop important d’actes qui allaient pénaliser de nombreux praticiens. Inacceptable !

Cette vision administrée, autoritaire et dogmatique, c’est bien à la ministre de la santé que nous la devons, son chantage au règlement arbitral ne nous laissant aucun doute quant à ses réelles intentions. Nous avons préféré quitter les négociations plutôt que de cautionner une telle entreprise de démolition et de nivellement par le bas, et irons devant les médias pour expliquer la situation.

defendre-les-interets-des-praticiens

La CNSD, est prête à entrer en résistance pour DÉFENDRE LES INTÉRÊTS DES PRATICIENS, ET DES PATIENTS DANS UNE POLITIQUE DE SANTÉ PUBLIQUE D’ACCÈS AUX SOINS.”

Partager

A propos de l'auteur

Catherine Mojaisky

Présidente de la CNSD

Laisser une réponse