En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Assurance vie et retraite : complémentarité et contraintes

0

Nous allons voir ensemble deux types de placements en vue de préparer votre retraite. Il existe bien entendu d’autres placements, mais j’ai choisi délibérément l’assurance vie et le contrat de retraite Madelin afin de vous sensibiliser sur l’importance de la diversification des placements et y trouver un intérêt pour chaque type de placement. Nous n’aborderons pas non plus le PERP, la visibilité sur ce nouveau contrat étant inexistante et les premières études donnent l’avantage à l’assurance vie malgré la médiatisation de ce produit. D’autre part, les contrats Madelin sont plus avantageux que le PERP. Le seul avantage du PERP, pour le moment, serait d’être un complément de « défiscalisation » pour les professions libérales.

L’assurance vie

Un contrat d’assurance vie vous permet de capitaliser selon vos moyens et vos objectifs. Quelles sont les différentes possibilités d’un contrat d’assurance ?

Vous pouvez verser des sommes régulièrement, ce sont les contrats à primes périodiques ou quand vous voulez ce sont les contrats à versement libre.

Il existe différents types de contrats

  • Monosupport , support euro garanti
  • Multisupport, plusieurs unités de compte dans le contrat que vous pouvez choisir selon les fluctuations de la bourse.

A quoi sert un contrat d’assurance vie ?

A se créer un capital au bout de plusieurs années qui pourra servir de complément de retraite ou bien pour aider un enfant ou encore pour mettre son conjoint à l’abri d’un éventuel problème financier.

L’assurance vie ayant une fiscalité très attractive, il est un outil de transmission très intéressant. En effet, les sommes versées à un ou plusieurs bénéficiaires désignés d’un contrat lors d’un décès sont réputées ne pas faire partie de la succession, ces sommes sont donc exemptées de droits de succession partiellement ou totalement. Autre atout, la clause bénéficiaire peut être démembrée, un procédé très utile pour les personnes cherchant à ne pas léser les intérêts d’aucune des parties comme dans le cas d’une famille recomposée.

Quelques précisions

  • adapter votre contrat à votre régime matrimonial.
  • Il est possible de déterminer la part qui revient à chacun.
  • Il y a autant d’abattements qu’il y a de bénéficiaires à concurrence de 152 500 euros par bénéficiaire; au delà, une taxation de 20% est effectuée.
  • Etre précis dans la rédaction de la clause bénéficiaire.

Un point important

Beaucoup d’entre vous pensent que l’on ne peut pas sortir d’un contrat d’assurance vie avant 8 ans , c’est faux.

Vous pouvez toujours sortir d’un contrat d’assurance vie, à moins qu’il ne soit mis en garantie, seule la fiscalité sur les plus values réalisées, va être différente par rapport à la date d’effet du contrat.

Suivre son contrat d’assurance vie

Vous devez suivre l’évolution de votre contrat tant au niveau rapport qu’en terme de supports d’unités de compte, demander des situations régulièrement et n’hésitez pas à questionner votre courtier.

Les contrats MADELIN

Ils sont différents dans leur conception.

  • les montants sont limités par rapport à vos charges sociales obligatoires et facultatives
  • vous pouvez verser tous les ans en fonction du calcul de vos charges sociales obligatoires et facultatives.
  • avantage fiscal pendant la phase de constitution, les primes sont déductibles de vos bénéfices (mais réintégrés pour le calcul des charges sociales).
  • les rentes sont fiscalisées à l’IR.
  • il n’y a pas de possibilité de sortir du contrat en capital.
  • si la compagnie dans laquelle vous avez souscrit le contrat ne vous satisfait pas au bout de quelques temps vous pouvez transférer votre contrat dans une autre compagnie.
  • certains contrats ont une garantie au niveau du calcul des rentes qui est liée à la table de TPRV 93, table de mortalité actuelle sur laquelle les rentes sont calculées.
  • les fonds bloqués jusqu’à la retraite.

Les points communs

Les compagnies d’assurance vie offrent pour ces deux types de contrats la possibilité de diversifier les supports, on y retrouve souvent des supports identiques. Ce sont deux formes d’épargne.

Les différences

L’assurance vie est un contrat de capitalisation et le Madelin un contrat de retraite. Les avantages fiscaux de l’assurance vie sont en sortie de produit, au dénouement des contrats alors que ceux du contrat Madelin sont à l’entrée des contrats.

Au niveau patrimonial et c’est un aspect important de ce contrat; un contrat Madelin permet en cas de décès du souscripteur d’assurer une rente au bénéficiaire désigné (il n’y a pas de sortie en capital) et dans certains cas d’éviter que le capital soit dilapidé.

Entre les deux mon cœur balance

Pas tout à fait car dans une stratégie patrimoniale et dans le but de diversifier ses actifs, il est préférable de faire les deux.

Cependant, lorsque l’on est jeune il n’est pas nécessaire de faire de la Madelin, capitaliser à la hauteur de ses moyens et de façon régulière avec quelques versements libres suivant les opportunités me paraît sage, et il existe d’autres façons d’économiser des impôts.

A partir de 45 ans, il est temps de penser à faire un contrat Madelin, et si possible de verser dessus à concurrence de la limite autorisée. A l’âge de la retraite, vous aurez donc un contrat de capitalisation l’ASSURANCE VIE et un contrat DE RETRAITE.

Un petit conseil

Il y a plusieurs avantages à souscrire à différents contrats d’assurance vie.

    • Diversifications des actifs.
    • Optimisation fiscale des rachats.
    • Gommer les incidences lourdes. en cas d’acceptation d’un des bénéficiaires.
    • Meilleur adaptation aux besoins des enfants et du conjoint survivant.
Partager

A propos de l'auteur

Alain CARNEL

CPI Investissements
Conseil en gestion de patrimoine
CIF n°A008700 auprès CIP. asso. agréée AMF


Téléphone : Tél. : 01 43 05 97 80

Laisser une réponse