En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

Fiche – Expansion osseuse horizontale associée à la pose d’implants au niveau des 2 secteurs postérieurs mandibulaires

0

Consulter l’article sur Expansion osseuse horizontale associée à la pose d’implants au niveau des 2 secteurs postérieurs mandibulaires

Incisions

  • Sur la crête au niveau de la gencive kératinisée partageant l’épaisseur en 2 entre le côté vestibulaire et lingual
  • Décharges en mésio-vestibulaire et mésio-lingual décalées d’une dent en général puis une troisième en distale au niveau de la zone rétro-molaire

Décollement

  • De pleine épaisseur le plus délicatement possible afin de préserver au mieux le périoste

Préparation de la crête

  • Ostéotomie à l’aide d’un insert piézo-électrique fin (0,3 mm) sur la crête en progressant jusqu’à la partie spongieuse
  • Deux autres traits d’ostéotomies verticaux sont réalisés sans jamais perforer la corticale linguale
  • Une quatrième ostéotomie est réalisée au niveau apical sans pénétration de la partie spongieuse

Clivage de la table vestibulaire

  • Préparation du premier forage large pour la vis d’ostéosynthèse
  • Utilisation de ciseaux à os et maillets permettant graduellement et délicatement de déplacer la table vestibulaire
  • Deuxième sous forage au niveau de la table linguale
  • Mise en place de la vis d’ostéosynthèse qui limitera l’expansion et contrôlera le volet vestibulaire

Forage et mise en place des implants

  • Dans l’espace médullaire
  • Idéalement un sous forage 3mm au-delà de l’ostéotomie la plus apicale

Biomatériau

  • Exclusivement de l’hydroxyapatite d’origine bovine bien condensé. Il bénéficiera du pouvoir ostéogénique des cellules pluripotentes de l’os spongieux
  • Une régénération osseuse guidée nous semble nécessaire afin de préserver et d’épaissir la table vestibulaire

Membrane

  • Elle est fixée à l’aide de mini clous en titane afin de la stabiliser
  • Sa fixation commence par le côté lingual puis se poursuit du côté vestibulaire de façon à englober l’expansion.

Préparation des lambeaux

  • Incisions périostées superficielles et souvent uniques au niveau des 2 lambeaux vestibulaire et lingual
  • L’étirement des tissus au niveau de ces incisions a pour but de donner l’élasticité nécessaire à un recouvrement sans tension

Sutures

En 2 plans :

  • Le premier par des points en U permettant une fermeture avec une apposition de conjonctif à conjonctif
  • Le second par des points en O rapprochant la partie superficielle des berges de la plaie
Partager

Laisser une réponse