En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

L’équilibre fonctionnel : but de tous les traitements orthodontiques

0

Quelles que soient les dysmorphoses que présentent les patients qui nous consultent, le but de tous nos traitements est de restituer un équilibre fonctionnel de la sphère bucco-faciale.

Quelles que soient les techniques que nous employons pour restituer un cadre anatomique bucco-dentaire physiologique, nos traitements ne pourront être considérés comme terminés que si les dysfonctions ont été prises en charge, au même titre que les dysmorphoses.

Sans revenir sur l’origine des dysfonctions, il est indispensable de s’assurer, par le diagnostic clinique, de la disparition des-para fonctions : étape qui pourra intervenir à différentes phases du traitement suivant chaque cas.

Suivant le choix de chaque praticien cet apprentissage, terme-reflétant plus que celui de  rééducation le passage physiologique de la succion déglutition à la déglutition de type sujet denté, sera géré au cabinet ou transféré aux orthophonistes et kinésithérapeutes.

Dans un premier temps, il faudra que l’enfant prenne conscience du geste qu’il effectue habituellement, puis du geste qu’il doit effectuer. La répétition de ces exercices devant permettre le passage du nouveau programme à l’automatisation. Ces modifications comportementales feront généralement appel à une participation active du patient, mettant en éveil les zones corticales du cerveau.

les-traitements-orthodontiques

Eric Kandel, Prix Nobel de Médecine en 2000 pour ses travaux sur la mémoire à court terme et la mémoire à long terme, a montré que ce type d’exercice stimulait l’activité des neurotransmetteurs au niveau synaptique des circuits existants.

Lorsque le passage à la déglutition de type sujet denté se fait, naturellement (notamment chez les jeunes enfants dès l’âge de quatre ans), il y avait création et utilisation de nouvelles synapses.

Toute crispation de la musculature du bas du visage, visualisant la mise en jeu du nerf facial, doit attirer notre attention.

Pour résumer et simplifier la compréhension de ces données, on pourrait dire que tout se passe comme si on comparait ces circuits neuronaux à des circuits routiers.

A. In utero et durant les premières années de la vie, les informations sensorielles et motrices vont utiliser des circuits neuronaux que l’on peut comparer à un réseau de routes secondaires.

B. Mais quand la mastication unilatérale alternée apparaît, ces circuits saturent, et fort heureusement, se sont constitués parallèlement de nouveaux circuits neuronaux (de type autoroutiers).

C. Toutefois, chez certains enfants bien que le circuit autoroutier soit construit, ils ne vont pas le découvrir et continuer à circuler sur le réseau secondaire qui dans les cas favorables se remaniera pour se transformer en 4 voies.

D. L’absence de circulation sur l’un ou l’autre des réseaux tendra à favoriser le développement de la végétation qui finira par inhiber toute circulation.

l-activite-des-neurotransmetteurs

Froggymouth est un dispositif qui porté 15 minutes par jour devant la télévision, stimule les zones sous corticales et permet d’enregistrer un nouveau programme de déglutition, non plus géré par le nerf facial mais faisant intervenir le nerf trijumeau.

Cette automatisation sera d’autant plus rapidement acquise que le sujet est jeune et que les circuits neuronaux crées à cet effet seront fonctionnels.

Elle est aussi tout à fait accessible aux patients plus âgés, adolescents voire même aux adultes, les délais pour parvenir à l’automatisation seront justes plus longs.

Biblographie

1. Couly G., Les oralités humaines. Doin, 2010.
2. Deffez JP, Girard C, Fellus P., Rééducation de la déglutition salivaire. Éditions CdP, 1995.
3. Fellus P., Orthodontie précoce en denture temporaire. Éditions CdP, 2003.
4. Fellus P., De la dysfonction à la dysmorphose. Apport de Froggymouth. Editions Orthopolis.2015.
5. Guyton A., Basic neurosciences: anatomy and physiology. Philadelphia: Saunders Company, 1991.
6. Imbert M., Traité du cerveau. Editions Odile Jacob Sciences.2006.
7. Kandel E., À la recherche de la mémoire. Une nouvelle théorie de l’esprit. Odile Jacob Sciences, 2007.
8. Piaget J., Les praxies chez l’enfant. Revue psychiatrique de l’enfant. Paris : PUF, 1962.

Partager

A propos de l'auteur

Dr. Patrick FELLUS

Spécialiste qualifié en orthopédie dento-faciale
Docteur en sciences odontologiques
Attaché consultant au CHU Robert Debré, Paris
Président de la Société Française d'Orthodontie Pédiatrique

Laisser une réponse