En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

LEFILDENTAIRE est un site réservé aux professionnels de la santé dentaire.
Si vous n'êtes​ pas un professionnel de santé, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions par des experts sur Dentagora.fr en activant le bouton Grand Public.

Je suis un professionnel Grand Public

La greffe d’apposition dans le secteur esthétique ; quand et comment ?

0

Incisions

  • Au centre de la crête au niveau de la gencive kératinisée
  • Intra-sulculaires mésiale et distale puis de décharge en disto-vestibulaire des canines

Décollement

  • De pleine épaisseur côté vestibulaire et palatin

Préparation de la crête

  • Elimination de toute trace de tissu conjonctif à l’aide d’instrumentation manuelle puis mécanique

Prélèvement osseux autogène, zone ramique

  • Incision depuis la zone rétro-molaire dans la muqueuse jusqu’à la face mésiale de la 6
  • 2 décharges mésiale et distale, lambeau trapézoidal.

Décollement

Ostéotomie

  • A l’aide d’un insert piézo-électrique en forme de dents de scie, la première ostéotomie se fait sur la partie crestale corticale jusqu’à la partie spongieuse
  • Les suivantes sont verticales jusqu’à atteindre la spongieuse puis apicale à l’aide d’une fraise boule créant une gorge, zone de fragilité
  • Un ciseau à os termine le clivage du bloc qui est souvent séparé dans un 2ème temps en 2 dans le sens de l’épaisseur à l’aide de disque diamantée

Fixation du bloc

  • A l’aide d’une ou plusieurs vis d’ostéosynthèse de 1,2 ou 1,5mm de diamètre.
  • Un sur forage puis un sous forage sont prévus respectivement dans le bloc puis dans le site receveur
  • L’espace entre les 2 est rempli d’os autogène broyé

Membrane

  • Elle est résorbable et recouvre le greffon ainsi que l’hydroxyapatite placée dessus

Préparation du lambeau du site receveur

  • Incision périostée superficielle dans l’intrados du lambeau vestibulaire
  • Elargissement de cette incision dans le but de donner l’élasticité nécessaire à un recouvrement sans tension.

Sutures

  • Des points en U permettant une fermeture avec une apposition de conjonctif à conjonctif sur la crête
  • Des points en O rapprochent la partie superficielle des berges de la plaie ainsi que les incisions de décharge
  • Des points en 8 assurent le placage des papilles vestibulaires et palatines
Partager

Laisser une réponse